Projet de création du Trait d’Union – Moustoir-Ac


La commune de Moustoir-Ac compte actuellement quelque 1 900 habitants. Depuis les années 90, elle bénéficie d'un relatif dynamisme démographique avec une croissance annuelle de sa population de +1,5 0/0. Les facteurs qui y concourent sont pour l'essentiel liés à sa localisation. Bassin d'emploi agroalimentaire toujours actif, proximité de Locminé bien doté en services, aux portes de l'agglomération vannetaise et accès facile à plusieurs grands axes routiers. Point faible de Moustoir-Ac : la rareté, voire l'inexistence de services de proximité. L'alternative est désormais de retrouver un bourg vivant ou ne plus être qu’une commune dortoir.


L 'idée d'une médiathèque tiers-lieu à Moustoir-Ac a été inscrite en 2014 dans le projet municipal de création d'un espace multiservices. Il s'agit de faire coexister dans un lieu unique des services publics locaux et des activités marchandes nouvelles. La médiathèque y aura un rôle moteur. Diffusion culturelle et redynamisation du bourg vont de pair. Ce troisième lieu a un nom : ce sera « le Trait d'Union ».


Au cœur d’une chapelle rénovée, le Trait d’Union sera :


1. Un lieu ouvert et vivant - Le Trait d'Union, dont la médiathèque sera partie intégrante, proposera un lieu permanent de convivialité et de lien social : salle de réception pour les familles et de réunion pour les associations et d’étude pour les écoles ou groupes d’étudiants ; point d'information pour les randonneurs dans le hall d’accueil. La médiathèque cultivera aussi cette ouverture : presse et périodiques seront consultables dans le hall d'accueil du Trait d'Union, au-delà des seules heures de fonctionnement de la médiathèque. Celle-ci accueillera chaque semaine des ateliers du réseau des assistantes maternelles.


2. Une équipe alliant temps professionnel et bénévole - Les moyens humains de la médiathèque combineront temps professionnel et temps bénévole. La commune prévoit le financement d'un emploi temps plein pour la responsabilité de la médiathèque et la gestion globale du lieu. Le potentiel actuel de bénévoles est de l'ordre d'une vingtaine. A l'ouverture de l'équipement, cela ne pourra que croître. Plusieurs bénévoles de l'association Multiservices Moustoir-Ac ont déjà suivi la formation de base de la médiathèque départementale.


3. Un fonctionnement en réseau intercommunal
- Dans une logique de complémentarité et d'optimisation, les communes de Locminé, Moustoir-Ac et Plumelin ont signé une convention de fonctionnement en réseau intercommunal de leurs médiathèques. La médiathèque de Locminé, de par sa taille, assure une offre de type « tête de réseau » et celles de Moustoir-Ac et Plumelin, ayant toutes deux une vocation de proximité et de complémentarité. Ce cadre aura pour objectifs la coproduction d'animations, la mutualisation pour les fonctions support (informatique, système d'information, formation). Elle visera aussi cohérence et convergence en matière de règlement intérieur, de tarification et d'horaires.


4. Une place privilégiée pour les écoles - La révision actuelle du plan local d'urbanisme de la commune de Moustoir-Ac vise notamment à densifier et redynamiser son centre-bourg. La création d'une médiathèque et le regroupement de l'offre scolaire dans le bourg procèdent de ce même objectif Dans ce contexte, le service rendu par la médiathèque aux écoles sera une préoccupation forte des élus. Le programme d'action sera évalué annuellement.


5. Des partenariats avec le tissu associatif local - La démarche menée fin 2016 auprès des associations de la commune a permis d'identifier un ensemble de possibilités dans la future médiathèque pour la création d'événements ou la mise en place
d'ateliers, jeux de société, couture, histoire locale, patrimoine... Le Trait d'Union ayant « une fonction de quartier général » des associations, sera un élément facilitateur important pour faire naître des synergies en la matière.


6. Une place particulière pour la cible jeune
- Notre médiathèque aura réussi si les ados (collégiens/lycéens) de la commune s'y sentent chez eux. Ce sera le cas s'ils en sont aussi acteurs. A ce stade, deux domaines sont ciblés : le cinéma et la musique. Dans les deux cas, il pourrait s'agir d'événements mensuels organisés en partenariat avec des acteurs spécialisés (cinéma associatif, école de musique).


7. Une thématique de fond autour de la nature - Le point « culminant » (174 m) des Landes de Lanvaux est sur Moustoir-Ac. Un univers minéral, végétal, anima/ et patrimonial d'une grande richesse, mais trop souvent méconnu. Le point d'infos « Randonnées » en place sur le site de la médiathèque sera un appui pour y développer un fond documentaire et une expertise sur ce champ de connaissances !

 

En résumé le Trait d’Union c’est : un tiers-lieu, socio-culturel, ouvert, vivant, convivial qui se partage en plusieurs espaces (dont une médiathèque en point central), modulables selon les animations, ateliers, et événements.